Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'amandier
  • L'amandier
  • : L'Amandier est une association dont l'objectif est de maintenir vivante l'oeuvre de Georges Brassens et de lui donner la place qu'elle mérite dans notre patrimoine culturel collectif.
  • Contact
/ / /

Paul Léautaud

Jean-Paul Steiger

Montélimar

Catalogue

 

Gloire à qui freine à mort, de peur d'écrabouiller

Le hérisson perdu, le crapaud fourvoyé...

 

Gloire au flic qui barrait le passage aux autos

Pour laisser traverser les chats de Léautaud...

 

Ainsi commence l'énumération des "attitudes d'humains si généreux qu'ils en deviennent héroïques, exemplaires" (Alain Poulanges), que Brassens associe à chaque étape de la conquête d'une fille tellement vilaine qu'il la faut à Don Juan. Dans les deux cas, cette générosité s'adresse aux animaux.

Cette affection, bien connue, que Brassens leur portait a donné lieu à de nombreuses images et a été évoquée dans bien des entretiens. Petit montage :

 

 
 
C'est aussi la seule fois que Georges évoque Paul Léautaud. C'est l'occasion de découvrir ce curieux personnage.
Leautaud-hors-pdf.jpg
Il a obtenu une célébrité qu'il ne recherchait guère grâce à une série de 38 entretiens, accordés à Robert Mallet, et diffusés sur les ondes de la Radio Diffusion Française de décembre 1950 à juillet 1951.
Robert Mallet évoque ici la réaction de Léautaud.
 
Quelques annés  plus tard, Paris Match lui consacre un très important article (dont l'image ci-dessus est un extrait).
En voici le texte intégral.
Pour une présentation plus complète, voici un documentaire diffusé sur la chaîne Histoire.
 
 
Un autre militant de la cause animale mérite d'être évoqué ici. Jean-Paul Steiger (1942-2011) depuis l'enfance a consacré toute son énergie à la défense des animaux, faisant de la souffrance animale son cheval de bataille, qu'elle se manifeste dans les abattoirs, sous forme de massacres à des fins commerciales ou au quotidien. Fondateur dès 15 ans des Clubs "Chouette", du mouvement des Jeunes Amis des Animaux pour lesquels il reçoit le soutien de nombreuses personnalités, il sera plus tard chargé de la communication à la SPA. En 1975, il raconte une partie de ses luttes dans "La plus Chouette histoire de tous les temps", livre dont il demande la préface à Brassens. Il raconte :
Préface pour La Chouette
Les enfants des clubs n'ont pas manqué de remercier Georges.
GB---La-Chouette.jpg
Archives Daniela Vighesso
 
Et bien entendu Brassens et les animaux, c'est aussi Montélimar, une des rares chansons où Brassens évoque directement un sujet d'actualité. Bonne occasion d'entendre Bruno Granier, petit cousin de Georges, et son groupe "Les Amis de Brassens". En prologue, petit commentaire de Georges qui, sans le dire annonce la chanson.
 
Mais au fait, quels sont, à part ce beau matou et ce gros toutou, les animaux figurant dans les chansons de Georges ?
Voici un catalogue, album par album. Ont été placés " Hors catalogue " les noms d'animaux figurant dans des expressions du langage courant mais à titre de comparaison, de métaphore. Ainsi " Mort aux vaches "  (Moi dont le cri de guerre fut toujours..., comme il le dit dans L'épave), n'est-il pas mentionné.
Enfin, pour conclure, une curiosité :

Gilbert Leroy, à l'orgue de cinéma

- dans Brassens et