Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'amandier
  • L'amandier
  • : L'Amandier est une association dont l'objectif est de maintenir vivante l'oeuvre de Georges Brassens et de lui donner la place qu'elle mérite dans notre patrimoine culturel collectif.
  • Contact
/ / /

François Villon

Ballade des dames du temps jadis

Les regrets de la belle heaumière

Dès qu'il a connu une petite notoriété, Brassens a été associé à Villon. Le premier à avoir proposé ce parallèle est sans doute une rédacteur du Dauphiné Libéré. Voici en effet ce qu'on peut lire, dans l'édition du 31 juillet 1952, dans le compte-rendu de l'un des premiers concerts de la première tournée à laquelle participait Georges. Les vedettes en étaient Les frères Jacques et Patachou, et Brassens n'a droit qu'à quelques lignes. Mais ce sont les premières publiées par la presse française à son sujet. Voir à propos de cette tournée : 1952

DL-31-07-1952-Detail.jpg

Cette comparaison n'était pas pour déplaire à Brassens, et il s'en explique (cliquer)

entretien avec Luc Bérimont, 1954

 

Ballade des dames du temps jadis

..."J'ai dû lui voler quelque chose" ! Peut-être, mais en mettant en musique la "Ballade des dames du temps jadis", il lui a bien rendu en même temps qu'il nous l'a offert, et il en est conscient (cliquer).

A propos de la ballade

 

Mais qu'a-t-il fait à cette ballade pour la transformer en chanson ? Le texte de Villon a la forme d'une "ballade carrée", composée de 3 strophes de 8 vers, chaque vers comportant 8 pieds. Ces 3 strophes sont suivies d'un "Envoi" de 4 vers.

Brassens a "cassé" cette structure, ce qui est un exemple de circonstance où les adaptations du texte ont été soumises aux exigences musicales. Les 4 premiers vers restent dans une tonalité stable. Les deux suivants offrent une échappée à la fois mélodique et harmonique. Mais il faut "refermer" le couplet, et la strophe n'offre plus que deux vers. Brassens a donc décidé de les bisser. La première fois ils se terminent "en suspension", la seconde ramène à la tonalité d'origine.

Sur le plan littéraire, cette ballade a été de très nombreuses fois analysée, donnant lieu à quelques "querelles d'experts". L'une des questions posées étant la nature de cette sorte d'hommage rendu à quelques dames du passé.

Et si elles n'avaient été que des statues ? ... de neige, bien entendu.

C'est l'hypothèse que propose l'étude que vous pouvez lire ici (cliquer).Dames de neige Dames de neige

 

Pour une interprétation voir  Album I , la version  du duo "A mon frère revenant d'Italie ", nos amis Andrea et Franco.

 

Les regrets de la belle heaumière

Mais Brassens le disait, il a vécu durant deux ans en compagnie des écrits de Villon. Il a donc tout lu et relu. Et s'il n'a mis en musique que la Ballade, il a sans doute fait des tentatives sur d'autres poèmes et il a été marqué par d'autres textes. Ainsi « Les regrets de la Belle Heaumière », qui occupe les strophes 47 à 56 du Testament.

L'émission de Michel Polac " Bibliothèque de poche " du 12 juillet 1967 proposait un petit film d'animation autour de ce poème, dit par Brassens (repris dans l'émission "L'invité de FR3" de JM Rayer et A Taieb consacrée à Villon, le 23 août 1981). Voici cet enregistrement. Les dessins d'animation n'ont pas été conservés, remplacés par une transcription en français moderne (source : F. Villon, Œuvres complètes, arléa Ed., 2014), afin de mieux saisir le sens du texte. Comme l'écrit son auteur Claude Pinganaud, cette transcription est une "traduction" libre, en prose.

Comme il l'a souvent fait dans les poèmes mis en musique, Brassens choisit ses strophes. Il n'a conservé que celles qui évoquent les regrets de la heaumière (épouse d'un fabricant de heaumes) et a exclu celles qui se réfèrent à son époux. Voici ces strophes en complément " bilingue ".

Et pour le plaisir des yeux, une statue intitulée " La belle heaulmière " (en vieux français), œuvre de Rodin, lui aussi sensible à cette vieillesse qui fait ternir la beauté...

François Villon

Voici pour conclure un lien vers un site très documenté au sujet de François Villon

 

Retour haut de page

- dans Poètes